Expérience 2 : réserves du foie

Le foie possède ses propres réserves de glucose

 

cimg0569.jpg
 
       Matériel utilisé :
  • Une plaque chauffante avec thermostat
  • Un mortier et son pilon
  • De l'eau distillée
  • 2 béchers
  • Deux pinces
  • 10g de foie coupés en dés
  • 10g de muscle coupés en dés
  • Une spatule
  • 1g environ de sulfate de sodium en poudre
  • 3 tubes à essai
  • Du papier filtre
  • 2 entonnoirs
  • De l'eau iodée

 

cimg0528.jpg
 
On fait bouillir 10g de foie dans 100 mL d'eau distillée à l'aide d'un bécher sur une plaque chauffante.


cimg0540.jpg

On verse le mélange dans un mortier et l'on broie finement le contenu.

 

cimg0539.jpg

On fait ensuite bouillir le muscle de la même façon avec de l'eau distillée.

 

cimg0536.jpg

On broie également le mélange dans un mortier et l'on ajoute une spatule de sulfate de cuivre.

 

cimg0548.jpg

On ajoute de même une spatule de sulfate de sodium dans le mélange à base de foie.

 

cimg0550.jpg

On verse les mélanges dans leurs tubes à essai respectifs pour un filtrage.

 

cimg0541.jpg

On filtre à l'aide d'un papier filtre.

 

cimg0542.jpg

On recueille environ 5mL de filtrat pour chaque échantillon.

 

cimg0556.jpg

De gauche à droite : filtrat à base de foie, eau distillée (témoin), filtrat à base de muscle.

 

cimg0567.jpg

On ajoute quelques gouttes d'eau iodée dans chaque tubes à essai.

 

cimg0568.jpg

Voici donc les résultats finaux.

 

 Observations :

    Nous pouvons constater que le tube témoin contenant de l'eau distillée présente une couleur jaune après l'ajout d'eau iodée. Le filtrat du muscle est orangé et celui du foie est, quant à lui, marron foncé. 

 Interprétations :

    L'eau iodée réagit avec les polymères (les molécules formées par l'assemblage de molécules de ...) de glucoses, en changeant de couleur. Elle est initialement jaune. L'eau ne contient donc pas de polymère de glucose. Elle devient cependant marron en présence de l'extrait de foie donc le foie contient un polymère de glucose. Le foie contient donc ses propres réserves de glucoses et ce sont ces dernières qui lui permet d'exporter de glucose dans le sang lorsque la glycémie baisse.

Le foie possède des réserves de glucoses qui lui permet de compenser la baisse de glycémie qui a lieu entre les repas.La couleur marron est différente de la couleur bleu foncé que prend l'eau iodée en présence d'amidon. On en déduit alors que le foie contient un polymère de glucose dont la structure diffère de l'amidon. Ce polymère correspond en fait au glycogène (qui est plus ramifié que l'amidon).

polymere-du-glucose.jpg

    Le foie utilise ses réserves de glucose en découpant le glycogène par les extrémités. Comme le glycogène est une molécule très ramifiée, il a ainsi plus d'extrémités que l'amidon. Le foie mobilise alors plus rapidement ses réserves de glucose que si elles étaient constituées d'amidon (ce qui est en fait la forme de réserve des plantes).

Le muscle contient un peu de glycogène, d'où la couleur orangé (mais le changement de couleur reste plus subtil que le foie). Cependant, étant donné qu'il n'a pas libéré de glucose dans la première expérience, il n'en libère pas non plus dans le sang. Ces réserves-là ne servent qu'à lui-même, il n'a aucun rôle dans la régulation de la glycémie.

Commentaires (2)

1. Joseph Mauriès 16/10/2018

parles pas anne on s'en fiche

2. Anne 17/05/2017

Bonjour, merci pour l'explication du tp, mais je voudrais savoir:
à quoi sert l'ajout de sulfate de cuivre et de sulfate de sodium?

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site